France-Angleterre. D17. 23h00. La France, dans ce tournoi préparatoire aux JO de Rio qui a fait se rencontrer les quatre meilleures équipes du Monde actuelles si on exclut le Japon qui a vécu un tsunami sportif en étant éliminé des futurs JO, alors que 4è FIFA et recevant les autres équipes à domicile dans un pays qui avait donné aux japonaises beaucoup de leur coeur.

La France comme l’Angleterre, qui vont s’opposer pour la 3è et 4è place, se sont inclinées face à l’Allemagne et les USA sur des contenus équilibrés qui n’ont justifié des défaites qu’au regard de petits détails et de la “vérité du classement FIFA”. Les deux équipes (USA et Allemagne) étant depuis longtemps, 1ère et 2ème nation au Monde.

Jusque là, rien de bien exceptionnel.

A l’inverse le match qui se prépare pour ce soir a une importance particulière pour les deux teams.

D’un côté l’Angleterre qui est revenue d’un classement FIFA désastreux en 2013 après son élimination dans les phases de groupe, l’éloignant au delà da la 10è place pour revenir à la vitesse de l’éclair et pointer, en 2015, à la 5ème place avec en plus, une médaille de bronze du Mondial 2015 au cou.

5ème mondial, c’était la place qu’avait la France après l’Euro 2013. En battant la Suède et d’autres nations, sous le coaching de Philippe Bergerôo, la voici maintenant 3ème, sans pour autant avoir eu de médailles. C’est donc que la place est prenable et les anglaises doivent se le dire, elles qui ne commenceront leur championnat que mi-mars.

D’un autre côté, les françaises ont acquit ce classement en faisant de vraies performances face à des équipes de tête. Elles sont capables de vaincre les USA comme l’Allemagne, car elles l’ont déjà fait. Elles sont capables de ne pas perdre face à des équipes inférieures car elles l’ont déjà fait (sauf face aux Pays-Bas à Paris).

Elles sont supérieures en terme d’expérience par rapport aux anglaises avec un championnat plus consistant et surtout des parcours en Ligue des Champions de finalistes pour les joueuses qui jouent au Paris Saint Germain (2015) et l’Olympique Lyonnais (2010 et 2013) comme de vainqueurs pour les fenottes lyonnaises de 2011 et 2012.

La dernière opposition est récente puisqu’elle remonte à la Coupe du Monde 2015 avec une victoire française en match de poule (1-0) sur un contenu plus disputé que la finale de Chypre (2-0 pour la France) et surtout que pour l’Euro 2013 (3-0). La seule défaite semble remonter à 1974 (source fff.fr).

Normalement, la France devrait l’emporter non pas face à l’Angleterre, mais face à sa rivale l’Angleterre. C’est la nouveauté.

Car ne nous y trompons pas. Dans ce match amical, il y aura de la rivalité. Les anglaises veulent devenir les Reines de l’Europe. Les Françaises veulent rester les seules challengers de l’Allemagne.

Ce match amical est tout simplement .. “chaud-bouillant”. Le 5ème Fifa contre le 3ème Fifa.

William Commegrain lesfeminines.fr

France – Angleterre : 23h00 sur D17

USA – Allemagne :