Elles sont prêtes les équipes qui se trouvent encore sur la ligne de départ pour obtenir les qualifications aux JO 2016 à Rio.

Zone AFC. Asie. 

En effet, la Chine de Bruno Bini a terminé à la première place du tournoi de Shenzhen en battant sur un score net, la République de Corée (2-0) terminant avec deux victoires et 1 match nul.

Le Mexique n’a gagné que sur la plus petite des marques face au Vietnam (1-0) quand la Chine l’avait atomisé (8-0) et que la Corée du Sud avait réussi un score de (5-0).

Après les prometteuses rencontres face à l’Angleterre (victoire) et l’Australie (match nul). Les matches nuls face à l’Italie et l’historique victoire aux Etats-Unis ; le Frenchman Bruno Bini dispose d’assez de rencontres pour préparer au mieux son groupe, sous la chaleur bienfaisante du Sud de la France, afin de “vendre chèrement leur peau” dans un tournoi de qualification olympique qui s’annonce difficile : Japon (4è FIFA), Corée du Nord (6è), Australie (9è), Chine (17è), Corée du Sud (18è) et Vietnam (29′). Pour deux tickets.

Zone UEFA. Europe. 

La Suède a atomisé l’Ecosse (6-0), qui navigue dans la première moitié de la vingtième place mondiale. La Norvège a failli faire un résultat nul face à la France (0-1) ne perdant qu’à la toute fin du match et sur un pénalty. Les Pays-Bas ont remporté des victoires (Danemark deux fois), notamment face à la France, même si elles ont perdu aussi contre la Pologne. La Suisse travaille de son côté.

Le ticket européen est bien incertain et les quatre nations ont de bonne raisons de l’espérer.

Zone Océanie.

Seule la Nouvelle-Zélande peut célébrer cette semaine FIFA. En effet, elle a le privilège d’être qualifiée pour les Jeux Olympiques, comme habituellement pour toutes les compétitions internationales, devant s’opposer à des nations très loin dans le classement international (Papouasie).

Zone Concacaf

Voir l’article précedent. Les USA ont simplement apporté la confirmation de leurs facilités avec un 5-0 face à l’Irlande.

Seules 12 nations iront aux Jeux. Cela fait peu de places, pour beaucoup de postulants. Tous légitimes à y croire. Il suffira de trois matches au maximum pour y arriver.

William Commegrain lesfeminines.fr