Pour le Samedi 19 septembre au Havre face au Brésil (19h00 sur D17), puis le match de qualification France-Roumanie, du mardi 22 au Mans (21h00 sur D17), la liste de Philippe Bergerôo ouvre la place à la jeunesse tout en donnant l’exigence de la performance. C’est une initiative intéressante qui n’est pas si courante en football féminin et qu’il convient de saluer.

Les trois gardiennes doivent sentir le vent de 2019 et le Mondial en France tout en sachant que la performance doit être au RDV avec 2016 et 2017 avec Méline Gérard (Ol, 25 ans), Amandine Guérin (Soyaux, 22 ans) et Laetitia Philippe (Montpellier, 24 ans). La surprise est l’absence de Céline Deville, Fcf Juvisy, habituelle seconde gardienne de l’équipe de France et qui pouvait penser à une place de titulaire avec l’absence de Sarah Bouhaddi, opérée et en convalescence.

En défense, les titularisations habituelles sont reconduites avec cependant la confirmation d’Aurélie Kaci qui avait quitté la liste du Mondial 2015 : Sabrina Delannoy (Psg), Laura Georges (Psg), Jessica Houara D’Hommeaux (Psg), Amel Majri (Ol), Griedge M’Bock (Ol), Wendie Renard (Ol). On notera l’absence de Laure Boulleau, toujours en cours de rééducation.

Au milieu, on note l’arrivée de Charlotte Bilbault excellente avec Juvisy depuis le début de saison, pour retrouver le groupe habituel avec Camille Abilly (Ol), Elise Bussaglia (Wolfsburg), Kheira Hamraoui (Psg), Amandine Henry (Ol), Louisa Necib (Ol) et Elodie Thomis (Ol). On ne saura pas si les blessures d’Anaïg Butel et de Claire Lavogez ont ouvert une porte qui de toute manière avait toute les raisons de s’ouvrir pour Charlotte Bilbault, au vue des matches réalisés.

Enfin, en attaque, c’est la jeune Marie Charlotte Léger (Montpellier Hsc) qui entre dans le groupe avec Gaetane Thiney (Juvisy), Marie-Laure Delie (PSG), Eugénie Le Sommer (Ol), cadres de l’équipe accompagnée des jeunes Charlotte Le Bihan (Guingamp, 1 sélection) et Kadidiatou Diani (Juvisy) qui est devenue bien plus percutante depuis son séjour canadien de plus d’un mois avec les A.

Voilà une équipe et une sélection qui sent le vent de la nouveauté et du moment, un peu à l’instar de celle de la France masculine ; ce qui est une grande nouveauté en football féminin, en France comme à l’étranger où l’habitude fait que l’on oublie souvent de lire les noms tant ils sont habituellement de tous les RDV.

Visiblement, “attendre la sélection” va devenir une vérité pour l’équipe de France féminine.

William Commegrain lesfeminines.fr

Gardiennes
Méline GERARD (Ol. Lyonnais)
Amandine GUERIN (ASJ Soyaux)
Laëtitia PHILIPPE (Montpellier HSC)

Défenseures
Sabrina DELANNOY (PSG)
Laura GEORGES (PSG)
Jessica HOUARA D’HOMMEAUX (PSG)
Aurélie KACI (Ol. Lyonnais)
Amel MAJRI (Ol. Lyonnais)
Griedge MBOCK BATHY NKA (Ol. Lyonnais)
Wendie RENARD (Ol. Lyonnais)

Milieux
Camille ABILY (Ol. Lyonnais)
Charlotte BILBAULT (FCF Juvisy)
Elise BUSSAGLIA (VfL Wolfsbourg, ALL)
Kheira HAMRAOUI (PSG)
Amandine HENRY (Ol. Lyonnais)
Louisa NECIB (Ol. Lyonnais)
Elodie THOMIS (Ol. Lyonnais)

Attaquantes
Marie-Laure DELIE (PSG)
Kadidiatou DIANI (FCF Juvisy)
Clarisse LE BIHAN (EA Guingamp)
Eugénie LE SOMMER (Ol. Lyonnais)
Marie-Charlotte LEGER (Montpellier HSC)
Gaëtane THINEY (FCF Juvisy)