Les femmes donnent de la couleur au “Bleu” du maillot de l’équipe de France.

Lorsque cela ne va pas fort du côté des Bleus avec une 22ème place FIFA à un an de l’Euro 2016 ; quand cela ne va pas fort du côté des Champions du Monde universitaires français, éliminés en quart de finale  ;

Les féminines prennent le relais avec une 3ème place FIFA même si elle pourrait être quatrième sans que l’on est à en rougir, et surtout, en Corée du Sud, pays qui nous porte chance depuis un certain temps (autre candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2019), la France universitaire féminine arrive en finale mondiale des Championnats Universitaires, après une demi-finale épique (1-1, 7 tab à 6) face au Japon.

Belle performance pour des joueuses universitaires qui jouent en D1 comme en D2.

Le titre se jouera face à la Russie, dimanche 19h00 (16h00) en France.

France : Guérin – Plaza , Agard, Ginestet, puis Sissoko, Makuch (Hoarau 82ème) – Vaysse, Diallo, Rubio (cap.) – Bourgouin, Gauvin (puis Lavaud 59ème), Le Bihan. Sélectionneur : Jean-François Niemezcki
Réserve : Gorce, Ollivier, Barbance, Thomas, Jaurena, Nadal