L’Olympique de Marseille

 

Jeune en D1F

 

 

L’Olympique de Marseille, club professionnel de Ligue 1, a décidé de recréer une section féminine en 2011 plutôt que d’absorber une section féminine marseillaise déjà installée. Partie au plus bas des niveaux du championnat, les marseillaises sont montées, d’année en année, pour arriver en D1F lors de la saison 2016-2017, après avoir buté la saison précédente, finissant à la seconde place.

Alors l’OM est en D1F. Dans un monde de « macho », sur la canabière, les parisiens s’amusent de cette montée tardive dans le milieu féminin. Sauf, qu’ils seraient surpris ces mêmes parisiens car les marseillais savent très bien qu’ils ont une équipé féminine. Ils la suivent et quand les filles jouent, c’est tout l’univers des hommes qu’elles amènent avec Elles. Du titre de 1993, aux  chansons des Ultras.

Pourtant rien de grave. Quand les filles jouent, la Canabière se calme.

La saison 2016-2017 a été exceptionnelle.

Après avoir mal démarré puisque relégable en Novembre 2017, elles ont terminé en « boulet de canon » pour finir à la quatrième place du classement. Performance réelle dans un championnat habitué à laisser ses quatre premières places à un Top Four (OL, PSG, Montpellier et Juvisy) avec des marseillaises qui ont poussé, pour la première fois de leur histoire, les juvisiennes à la 5ème place.

Son coach, en place lors de la création en 2011, a été élu par ses pairs, « meilleur coach de la D1F » devant Gérard Prêcheur (OL) et Patrice Lair (PSG) pour cette saison.

La saison 2017-2018

En général, il est toujours difficile de renouveler une très bonne saison. Sandrine Bretigny, au passé international et surtout ex-joueuse de l’OL comme de Frankfurt (quatre fois championnes d’Europe), avant-centre et meilleure buteuse historique de la D1F sur une saison, a arrêté son activité pour entrer dans l’encadrement. L’OM a recruté des jeunes joueuses qui sont allées chercher du temps de jeu sur la canebière et conservé des plus expérimentées.

Deux ont été actuellement appelées par Corinne Diacre : Hawa Cissoko (ex-PSG) et Viviane Asseyi (ex-Montpellier).

Il faut à valider leurs compétences dans un championnat très court (22 matches) qui laisse très peu de temps d’apprentissage sur une saison.

Le calendrier de la saison 2017-2018 est le suivant :

dateJournéeDomicileRésultatextérieur
Pré-saison
18 Août 2017FC Barcelone(0-0)Olympique de Marseille
26 Août 2017ASSE (D2F)(0-1)Olympique de Marseille
Championnat
3 Septembre 20171Olympique de Marseille(0-0)EA Guingamp
10 Septembre 20172Paris FC(2-1)Olympique de Marseille
24 septembre 20173Olympique de Marseille(1-4)Montpellier Hsc
1 Octobre 20174Girondins de Bordeaux(1-0)Olympique de Marseille
8 Octobre 20175Olympique de Marseille(0-0)ASJ Soyaux
15 Octobre 20176Losc(1-1)Olympique de Marseille
29 Octobre 20177Olympique de Marseille(1-2)ASptt Albi
5 Novembre 2017 8FC Fleury 91Olympique de Marseille
19 Novembre 20179 14h30Olympique de MarseillePSG
3 décembre 201710 14h30Olympique de MarseilleOlympique Lyonnais
10 décembre 201711 14h30Rodez Olympique de Marseille
17 décembre 201712 - 14h30 retourOlympique de MarseilleParis FC
14 janvier 201813 - 14h30 retour Montpellier HscOlympique de Marseille
4 février 201814 - 15h00 retour Olympique de MarseilleGirondins de Bordeaux
18 février 201815 - 15h00 retourASJ SoyauxOlympique de Marseille
11 mars 201616 - 15h00 retourOlympique de MarseilleLosc
18 mars 2018 17 - 15h00 retour ASPTT AlbiOlympique de Marseille
1 avril 201818 - 15h00 retour Olympique de MarseilleFC Fleury 91
22 avril 201819 - 15h00 retour PSGOlympique de Marseille
13 mai 201820 - 15h00 retour Olympique LyonnaisOlympique de Marseille
19 mai 201821 - 15h00 retour Olympique de MarseilleRodez
27 mai 201822 - 15h00 retourEA GuingampOlympique de Marseille

William Commegrain lesfeminines.fr