Le Paris Saint Germain

 

Si près du rêve que la réalité pourrait être cruelle

 

Le Paris Saint Germain, récent détonateur du football féminin

S’il y a un troisième club qui a transformé le football féminin français, c’est sans contestation : le Paris Saint Germain. Au début, le football féminin était une pratique si originale qu’elle ne plaisait qu’aux originaux. Jouer au football féminin ou aller suivre du football féminin relevait d’un personnage « fan de Harley ». Faire de la moto autrement. Là jouer au football autrement.

Puis est arrivé Louis Nicollin avec Montpellier et le début de la rémunération des joueuses. Là-dessus, l’Olympique Lyonnais de Jean-Michel Aulas a construit un paquebot quand les autres naviguait à la voile pour devenir ce qu’elles sont devenues. Une équipe nationale de club.

Et, venu de nul part. Notamment de Russie, le bâtisseur du football féminin, artisan dans l’âme, est venu se frotter à tous ses grands pour répondre au projet grandiloquant du PSG masculin. Créer une équipe qui rivalise l’Olympique Lyonnais et lui dame le pion au niveau national et international. En quatre ans, Farid Benstiti, ex-coach lyonnais a mis toute son implication pour réussir l’exploit de deux finales de Coupes de France, une finale de la WCL et quatre secondes places de championnat et avoir le privilège de battre deux fois l’illustre lyonnais.

Il n’a pas réussi à prendre le place lyonnaise mais il n’en a pas été bien loin. Usant d’un portefeuille que les autres n’avaient pas, on lui a reproché les titres qu’il a manqué. Comme toujours mais deux ans plus tard, en regardant les autres s’essayer à la même démarche, on s’aperçoit que ce qui a été construit, l’a été sur un fil et que réussir cet objectif était quasiment impossible et pourtant pas loin de le faire.

Son successeur, Patrice Lair, là aussi, ex-coach lyonnais s’est prêté à la manoeuvre. Fin 2016, avec réussite puisque le PSG gagnait contre l’OL et perdait sa première place. Il a manqué aux parisiennes la durée et elles se sont écroulées pour finir 3è. En coupe de France, les deux clubs se sont partagés en finale (1-1) sur l’épreuve des tirs aux buts et en finale européenne, les deux clubs se sont encore opposés (0-0) pour finir par là encore, l’épreuve des tirs aux buts.

Ses deux parcours, rapides, au firmament de l’Europe ont amené les autres clubs à rendre crédible un rapprochement avec le football féminin pour obtenir une vitrine qu’ils ne peuvent avoir chez les hommes.

D’autant que les prémices du jeu ont changé. Une très grande activité défensive qui empêche les attaquantes adverses de marquer et conserver assez de souffle comme de mental pour espérer la gagner. On élimine la difficulté initiale du talent pour aller vers la solidarité et l’efficacité.

Le football féminin est cruel, il ne paye que les premiers.

Venu de nulle part, le Paris Saint Germain s’est fait une renommée internationale.

C’est avec cette carte de visite que les nouvelles féminines du PSG, bien plus jeune mais pas sans espoir, doivent essayer de revenir au firmament international qui n’a pour l’instant, qu’une seule porte d’accès : la seconde place européenne.

Le football féminin est à cet égard cruel pour les grandes ambitions : il ne paye que les premiers. C’est ce qui freine l’évolution du football féminin. A cet égard, l’affaire du Camp des Loges est significative. Les jeunes espoirs masculins sont des sources financières incroyables (on dépasse la centaine de millions d’euros). S’en préoccuper est essentiel aux finances d’un club.

Le Paris Saint Germain navigue entre ces deux mondes. Comme les autres sections féminines associées à un club professionnel masculin. Sauf qu’avec le PSG, les chiffres ont toujours une autre dimension !

La saison 2017-2018 du Paris Saint Germain

dateJournéeDomicileRésultatextérieur
Pré-saison
12 Août 2017PSG(3-0)Brest (D2F)
19 Août 2017Turbine Potsdam (B1)(1-1)PSG
23 Août 2017PSG(5-1)FC Rouen (D2F)
26 Août 2017 PSG(1-1)Arsenal Ladies (ENG)
Championnat
3 Septembre 20171PSG(1-1)ASJ Soyaux
9 Septembre 20172Rodez (0-3)PSG
24 septembre 20173PSG(6-1)Losc
1 Octobre 20174EA Guingamp(0-3)PSG
8 Octobre 20175PSG(1-0)Albi ASPTT
15 Octobre 20176Paris FC(0-1)PSG
29 Octobre 20177FC Fleury 91 (0-2)PSG
5 Novembre 2017 8PSGMontpellier HSC
19 Novembre 20179 14h30Olympique de MarseillePSG
3 décembre 201710 14h30PSGGirondins de Bordeaux
10 décembre 201711 14h30Olympique LyonnaisPSG
17 décembre 201712 - 14h30 retourPSGRodez Aveyron
14 janvier 201813 - 14h30 retour LOSCPSG
4 février 201814 - 15h00 retour PSGEA Guingamp
18 février 201815 - 15h00 retourASPTT Albi PSG
11 mars 201616 - 15h00 retourPSGParis FC
18 mars 2018 17 - 15h00 retour PSGFC Fleury 91
1 avril 201818 - 15h00 retour Montpellier HscPSG
22 avril 201819 - 15h00 retour PSGOlympique de Marseille
13 mai 201820 - 15h00 retour Girondins de Bordeaux PSG
18 mai 201821 - 18h00 retour PSGOLympique Lyonnais
27 mai 201822 - 15h00 retourASJ SoyauxPSG

William Commegrain lesfeminines.fr

les cinq dernières saisons du PSG

  • 2013 2èD1F
  • 2014 2è D1F
  • 2015 2è D1F
  • 2016 2è D1F
  • 2017 3è D1F