Groupe F. Coupe du Monde féminine de football.

Groupe F. Coupe du Monde féminine de football.

 

 
Classement FIFA
3ème FIFA FRANCE | ANGLETERRE 6ème | MEXIQUE 25ème | 28ème COLOMBIE

Un duel Américano-Européens

Composé de deux équipe européennes et de deux équipes du continent américain, le groupe F sera un duel américano-européen, avec un avantage pour les deux équipes européennes.

Le groupe F comme France ? ‬ 

S’il y a 4 ans en Allemagne, l’Equipe de France emmenée à l’époque par Bruno Bini n’était pas tête de série (deuxième participation) et s’était retrouvée dans un groupe composé notamment de l’Allemagne, du Canada et du Nigéria, depuis les choses ont  évolué. En effet, grâce à ses bons résultats et sa 3ème place au classement FIFA, les Bleues de Philippe Bergeroo ont été mises dans le chapeau 1 avec toutes les nations favorites de la compétition telle que l’Allemagne le Japon ou les États Unis. ‬Placée dans le groupe F, comme la première lettre du nom du pays, on pourrait d’ailleurs  y voir comme un signe.

Les françaises commencent le tournoi en ayant vu toutes les autres équipes s’élancer. Le premier match face à l’Angleterre est le plus relevé du premier match du Tournoi. Elles doivent assurer leur rôle de favori.
— William Commegrain
Les françaises ont survolé les qualifications dans la zone euro, en terminant première de leur groupe. A l’image de leur homologue masculin, l’Equipe de France féminine est tombée sur un groupe abordable et apparaît comme favorite pour terminer en tête de celui-ci. Surtout après avoir battue l’Allemagne (chez elle), les Etats-Unis, le Brésil, le Japon, le Canada et la Nouvelle Zélande lors des matches amicaux et du tournoi de l’Algarve, malgré une défaite contre les américaine en finale. De plus, Philippe Bergerôo pourra s’appuyer sur quasiment le même effectif qu’il y a 4 ans, mais avec plus d’expérience, à laquelle il a ajouté un vent fraicheur avec certaines joueuses en provenance des U20 (Griedge M’Bock Bathy et Claire Lavogez).

Angleterre, comme on se retrouve… 

Éliminée il y a 4 ans par les françaises au terme d’un match à suspense comme on les aime, but de Jill Scott qui s’avéra être la 500è but des mondiaux féminins, égalisation française d’Elise Bussaglia à la 88′ puis victoire de la France aux tirs aux buts, l’Angleterre retrouve une nouvelle fois la France, mais cette fois-ci en phase de poule comme à l’Euro 2013 où la France avait largement pris le dessus, comme en finale du Tournoi de Chypre en 2014 (2-0)

les anglaises viendront « fighter » les frenchies. 
— William Commegrain
Actuellement 6ème au classement FIFA, l’équipe dirigée par Mark Sampson (qui a remplacé Hope Powell en 2013) a remporté le dernier tournoi de Chypre au dépend du Canada. Les anglaises se sont qualifiées pour le mondial canadien sans grandes difficultés, puisque comme les françaises elles ont largement dominé leur groupe de qualification. Vainqueur du tournoi de Chypre 2015 au dépend du Canada (1-0), l’Angleterre fait figure de principal outsider du groupe. Ce sera leur 4ème participation à la Coupe du Monde. Lors de leurs trois précédentes participations, les anglaises se sont à chaque fois inclinées en ¼ de finale, ce qui reste leur meilleur résultat dans cette compétition.

Mexique et Colombie les deux inconnues 

Le Mexique et la Colombie pourront faire chuter l’une des deux équipes de tête. Le jeu des américains du Sud n’a jamais convenu aux pays européens.
— William Commegrain
Classée respectivement 25ème et 28ème au classement FIFA, le Mexique et la Colombie font figurent d ‘équipes les plus « faibles » du groupe F. Le Mexique qui s’est difficilement qualifié pour le mondial canadien (Elles ont terminé 3ème de la Gold Cup 2014, le tournoi qui permet de se qualifier pour la Coupe du Monde dans la zone Concacaf), participera à sa 3ème phase finale de Coupe du Monde, après celle en Allemagne en 2011 et aux Etats-Unis en 1999. Les mexicaines n’ont jamais dépassé le premier tour de la compétition et n’ont jamais gagné un match mais avaient fait deux nuls contre l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande en 2011.  En 2015, le Mexique reste sur 2 victoires contre l’Italie (3-2) et  la République Tchèque (1-0) et 1 match nul contre la Belgique (0-0). Autant dire qu’il faudra rester vigilante pour les deux équipes européennes.

De son côté,  la Colombie a quant à elle eu moins de difficultés à se qualifier pour le mondial, puisqu’elle a terminé première de son groupe dans le tournoi de qualification de la zone Amsud en compagnie du Brésil. Les colombiennes participeront à leur seconde phase finale de Coupe du Monde, après celle de 2011 et n’ont pas encore gagné un match avec 2 défaites au compteur et 1 nul face à la Corée du Nord. Comme ses voisines mexicaines, elles n’ont pour l’heure jamais dépassé le premier tour. En 2015, les colombiennes restent sur 3 victoires de rang contre l’Equateur  (2-1 ; 4-1) et le Venezuela (3-1). Si les deux équipes du continent américain son loin d’être les favorites du groupe, elles pourraient néanmoins jouer les épouvantails et réaliser une belle Coupe du Monde comme l’ont fait leur homologue masculin en 2014 au Brésil.

Tamara Renault lesfeminines.fr

CLASSEMENT
 
Fifa Drap. Equipes Points Joué Victoires Nuls Défaites Bp Bc +/- Qualifié face
 3è France 6 3 2 0 1 6 2 4 1er Gpe D ou C
Angleterre 6 3 2 0 1 4 3 +1 2ème Gpe B
28è Colombie 4 3 1 1 1 4 3 +1 2E
25è Mexique  1 3 0 1 3 8 2 -6 Eliminé
LES MATCHES

 

Date Drapeau Domicile Score Visiteur Drapeau Stade
9 juin

France (3ème)

1-0

Angleterre (6è)

Moncton
9 Juin

Colombie  (28è)

1-1

Mexique (25è)

13 Juin

France (3è)

0-2

Colombie (28è)

13 Juin

Angleterre (6è)

2-1

Mexique (25è)

17 Juin

Mexique (25è)

0-5

France (3è)

Ottawa
17 juin

Colombie  (28è)

1-2

Angleterre (6è)

Montréal