U20 WOMEN WORLD CUP in BRITAIN

Une édition en terre bretonne

Tous les deux ans, afin que chaque génération puisse postuler à un titre de Championne du monde, se tient le championnat du monde des U20 à la suite du championnat du Monde des U17. La France organisera la 9ème édition qui a commencé en 2002.

Du 5 au 24 Août 2018, la Coupe du Monde U20 se déroulera dans quatre villes bretonnes pour délivrer le titre de Championne du Monde de cette dernière catégorie de jeunes (U20) qui révèle une nouvelle génération de joueuses, dont les meilleures se retrouveront l’année suivante, dans la Coupe du monde des A qui, elle, s’organise comme chez les hommes, tous les quatre ans.

Le détenteur des droits de la Coupe du Monde des U20 et des A est le groupe TF1 qui redistribuera les retransmissions à ses filiales comme à ses concurrents, en fonction de leurs accords.

Ce sont les villes de Vannes, Concarneau, Dinan et Saint-Malo qui recevront les 32 matches de la compétition.

  • Le stade de la Rabine (9500 spectateurs) de Vannes qui a accueilli la finale de la Coupe de France 2017 et la finale du championnat du monde militaire de 2016 qui accueillera la finale (24), le match pour la 3è place et les demies (20)
  • le stade Guy Piriou (6500 spectateurs) à Concarneau. 5 au 13, phase de poules et 2 matches par jour. Les quarts 16 et 17.
  • le stade de Marville de Saint Malo.5 au 13, phase de poules et 2 matches par jour. Les quarts 16 et 17.
  • le stade de Dinan. 5 au 13, phase de poules et 2 matches par jour. Les quarts 16 et 17.
Les quatre villes de Bretagne. Crédit Fifa. lesfeminines.fr
Logo officiel U20. Crédit lesfeminines.fr

La ville de Dinan

La Ville de Saint Malo

La ville de Concarneau

La ville de Vannes

LES EQUIPES QUALIFIEES

Seize équipes se sont qualifiées faisant partie des six confédérations de la FIFA.

L’UEFA en qualifie quatre, demi-finaliste du dernier Euro qui s’est tenu en Irlande du Nord, soit l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-bas et la France. Cette dernière, qualifiée d’office comme pays organisateur, a laissé une place supplémentaire qui s’est jouée entre l’Ecosse et l’Angleterre qui a remportée le dernier ticket.

L’OCEANIE a qualifié la Nouvelle-Zélande.

L’AMERIQUE DU SUD (Conmebol) qualifie deux équipes.

L’Amérique du Nord et Centrale (Concacaf) qualifie deux équipes.

L’Afrique (CAF) qualifie aussi deux équipes.

L’Asie (AFC) qualifie trois équipes.

Les Ambassadeurs

En compagnie d’Eugènie Le Sommer et de Griedge MbockCamille Abily est une des trois ambassadrices de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018. L’ancienne internationale française, qui défend actuellement les couleurs de l’Olympique Lyonnais, se réjouit elle aussi de voir la compétition organisée dans son pays.

« Quel honneur et quelle fierté de faire partie des Ambassadrices de cette Coupe du Monde U-20 en France. J’ai eu le privilège de pouvoir disputer la première édition au Canada en 2002 ! Ce fut ma première participation à une Coupe du Monde et j’en garde de superbes souvenirs. »

Les vainqueurs 2016 du championnat du Monde U17 en Jordanie

Le titre 2016 s’est joué en 2016, en Jordanie. Il est allé à la Corée du Nord qui a remporté la finale face au Japon (0-0, 5 tab à 4). L’Espagne a pris la 3ème place face au Vénézuela (4-0).

Le Ballon d’Or a été donné à la japonaise Fuka NAGANO. Le ballon d’Argent à la Coréenne SUNG Hyang Sim et celui de Bronze à la vénézuélienne Deyna CASTELLANOS.

Pour les buteuses, c’est l’espagnole Lorena NAVARRO qui a eu le soulier d’Or suivie de la coréenne RI Hae Yon. Le soulier de bronze revenant à la vénézuélienne Deyna CASTELLANOS, qui fait partie des trois meilleures joueuses FIFA pour 2017 !

Ce sont des joueuses qui pourraient confirmer leur révélation en 2018.

Le Podium de l'édition 2016 en Papouasie-Nouvelle Guinée.

 Le titre 2016 est allé à la Corée du Nord qui a remporté la finale face à la France (3-1). Le Japon a pris la 3ème place face aux Etats-Unis (1-0).

Le Ballon d’Or a été donné à la japonaise Hina Sugita. Le ballon d’Argent à la Coréenne Kim So Hyang et celui de Bronze à la française Delphine Cascarino.

Pour les buteuses, c’est la japonaise Mami Ueno qui a eu le soulier d’Or suivie de la brésilienne Gabi Nunes. Le soulier de bronze revenant à la suédoise Stina Blackstenius.

A noter : Ce sont des joueuses qui maintenant postulent à la Coupe du Monde 2019 en France.

Historique 

Les résultats de toutes les editions

Les résultats des huit éditions précédentes avec les trois premiers.

2016 en Papouasie

2014 au Canada

2012 au Japon

2010 en Allemagne

2008 au Chili

2006 en Russie

2004 en Thaïlande

2002 au Canada