1ère Division France

D1F – Fin des matches aller – Montpellier et sa dynamique face à Lille qui espère un sursis !

Dans un championnat qui n’a pas encore déterminé ses places, cette journée est celle de l’espoir ou du désespoir. Avec 22 journées au programme, la 11e est la dernière des matches aller propulsant les équipes sur la route du retour. En football féminin, un retour bien plus long qui prendra six mois pour se réaliser (fin mai) quand l’aller n’aura duré que trois mois et demi.

Montpellier Hsc – Lille 

Gagner puis attendre le résultat entre l’Ol et le PSG. Les pailladines se sont mises au chaud pour aborder l’Europe avec un futur RDV contre Chelsea au stade des quarts de finale en mars 2018 mais ont laissé trois points au Camp des Loges avec ses trois meilleures joueuses sur le banc en début de rencontre : Sofia Jakobsson, Stina Blackstenius et Virginia Torrecilla. La rencontre s’était terminée sur un score en faveur des parisiennes (3-0).

C’est le seul accroc des filles de Jean-Louis Saez qui a perdu logiquement face à l’Olympique Lyonnais à domicile (0-5) mais qui a montré du caractère pour passer en Women’s Champions League en allant chercher une victoire en Russie (2-0) après une défaite contre le jeu à domicile (0-1).

Si Montpellier continue sur son régime de faveur, cinq buts face à Soyaux lors de la dernière journée ; alors elles pourraient regarder tranquillement l’affiche de la 11e journée entre l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint Germain, en espérant une défaite des parisiennes pour s’en rapprocher à 1 point si elles prennent les trois points de la victoire face à Lille.

D’autant plus que Sakina Karchaoui semble transpercer de nombreuses défenses, suivies comme son ombre par Stina Blackstenius (10 buts) et surtout une attaque efficace avec de nombreuses joueuses (Gauvin, Jakobsson, Le Bihan, Cayman) et le retour en verve de Marie Charlotte Léger.

A la recherche d’un exploit pour ne pas être dans la tourmente de l’équipe montante proche de la ligne rouge. Lille a très bien démarré son championnat mais se trouve bloqué depuis la défaite face à Lyon en alignant deux autres défaites face à des prétendants au maintien (Rodez et Guingamp). Il leur faut un exploit pour redorer leur moral car en football féminin quand « tu commences à prendre l’ascenseur de la descente », il est très difficile d’arrêter une série négative.

D’autant plus que s’annonce lors des quatre prochaines journées un calendrier difficile à digérer avec Montpellier, le Paris FC et le Paris Saint Germain. Seul Soyaux pourrait être un ilôt de repos. Et encore, Soyaux est bien devant. Sur seize points distribuables, cela mettrait Lille dans l’enfer de la ligne rouge si elles n’en prenaient en trois.

Dans cette configuration, le passé montre que les équipes habituées à la D1F s’en sortent mieux que les équipes qui viennent de monter. Ce qui est le cas de Lille.

Le problème actuel de Lille est flagrant. Les attaquantes n’arrivent plus à marquer. Les trois derniers matches se sont terminés sans aucun but lillois. Ce qui pose un problème puisqu’aucune autre joueuse n’a encore scoré à part les deux attaquantes, Ouleymata Sarr (5) et la belge Coryn Sana (3).

Samedi 14 heures.

Le groupe de la Chine pour son voyage en France. Crédit lesfeminines.fr
Previous post

INTERNATIONAL - Australie (5-1) Chine. La Chine ne sait plus compter ? Corée du Nord (2-0) Chine

geneviève Richard. canada. Gardienne de l'OM. Crédit lephocéen. Lesfeminines.fr
Next post

D1F - 11e J - Fin des matches aller - le coeur de championnat à la bagarre !

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.