La sélectionneuse française vient de communiquer sa troisième sélection depuis septembre pour deux matches importants face à l’Allemagne (2è mondial) et la Suède (9è mondial), médailles d’Or et d’Argent aux derniers JO de Rio en 2016.

  • Gardiennes : Sarah Bouhaddi, Méline Gérard, Karima Benameur
  • défenseurs : Amel Majri, Hawa Cissoko, Laura Georges, Sakina Karchaoui, Griedge Mbock, Wendie Renard, Marion Torrent
  • milieux : Elise Bussaglia, Aminata Diallo, Grace Geyoro, Amandine Henry, Ines Jaurena, Léa Le Garrec, Faustine Robert.
  • Attaques : Ali Nadjim, Viviane Asseyi, Marie-Laure Delie, Kadidiatou Diani, Eugènie Le Sommer, Ouleymata Sarr.

Pour les gardiennes, Karima Benameur (Paris FC) fait son retour après plus de trois ans d’absence alors que Sakina Karchaoui (Montpellier Hsc) reprend l’ascenseur de la A après avoir été convoquée en B lors de la dernière convocation. Sa prestation en Italie a certainement dûe avoir un impact. Au milieu, Ines Jaurena (Paris FC) et Léa le Garrec (EA Guingamp) prennent une place et Faustine Robert (EA Guingamp) a une nouvelle chance pour ne pas avoir pu la jouer lors de la convocation d’Octobre.

Sur le plan offensif, on note le grand retour de Marie-Laure Delie, oubliée lors des deux précédentes réunions mais surtout la confirmation de Viviane Asseyi et d’Ouleymata Sarr, appelées pour la troisième fois consécutivement. Ce troisième regroupement sera l’occasion de voir la jeune bordelaise Ali Nadjim, ex-grenobloise la saison dernière.

En comparaison du dernier rassemblement, n’ont pas été appelées : Valérie Gauvin, Camille Catala, Estelle Cascarino et Elise Launay. Si on se réfère au premier, il manque Solène Durand, Théa Greboval, Sandie Toletti et Perle Morroni.

Un groupe commence à se dessiner avec des titulaires et des remplaçantes. Il faut tenir compte des joueuses blessées qui doivent jouer plusieurs matches en D1F pour remontrer leurs qualités ainsi que les bonnes surprises de la France des U20 qui va jouer sa carte en 2018.

Les choses s’assemblent. Il est bien trop tôt pour donner ou avoir déjà des garanties.

On peut s’avancer sur un groupe de titulaires avec : Sarah Bouhaddi, Méline Gérard, Griedge MBock, Wendie Renard, Laura Georges, et les arrivées de Marion Torrent et Hawa Cissoko en défense. Pour le milieu, Elise Bussaglia, Amandine Henry et Grace Geyoro sont le trio habituel avec un second groupe à confirmer composé de Camille Catala, Aminata Diallo, Ines Jaurena, Léa Le Garrec. Devant, Eugènie Le Sommer et Kadidiatou Diani sont présentes et on remarque les arrivées d’Oulaymata Sarr et de Viviane Asseyi avec les interrogations de Valérie Gauvin comme le retour de Marie-Laure Delie.

William Commegrain lesfeminines.fr

La 3e sélection de Corinne Diacre. Crédit fff. Lesfeminines.fr

La 3e sélection de Corinne Diacre. Crédit fff. Lesfeminines.fr

 

Corinne Diacre, selectionneuse EDF. Crédit Europe 1.Lesfeminines.fr
Previous post

Les sélectionneurs français : Corinne Diacre (2017) pour relancer la machine des Bleues

Montpellier, vainqueur à Brescia, bien lancé dans ce 1/8e aller de la WCL 2017. Crédit Mhsc. lesfeminines.fr
Next post

1/8e retour - l'OL (9-0) et Montpellier (6-0) passent en quart en faisant la fête à domicile !

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.