Montpellier a pris le dessus dès les premières minutes sur les italiennes de Brescia qui leur ont opposé une grande volonté mais avec trop de déchets tactiques pour inquiéter le score acquit à l’aller (2-3 pour Montpellier). L’arbitre hongroise sifflera pas loin de six hors jeu italiens. Assez gênant pour une équipe qui est venu avec cinq milieux pour jouer le contre.

Au fil des minutes, les montpelliéraines ont assuré une présence physique matérialisée par Anouk Dekker, Laura Agard et Sandie Toletti. Les contres italiens ne passaient pas. La confiance est venue graduellement chez les filles de Jean-Louis Saez et la pression sur la première relance a commencé à leur donner une présence rassurante dans la surface italienne.

Sur un premier tir de la danoise Katrin Veje (14′), la jeune gardienne Camelia Ceasar fait une belle horizontale pour détourner une balle qui allait sereinement, haut, dans le petit filet. Ce corner comme les autres (7), sera la première pierre qui enfoncera les italiennes avec un corner de Sandie Toletti, déposé plein centre, pour la tête de la grande Anouk Dekker (1-0, 19′) qui pouvait fêter ses 31 printemps.

Il sera dit que cela sera la mi-temps de la néerlandaise championne d’Europe puisqu’elle récupérera une balle au milieu de terrain et servira Sofia Jakobsson dans l’espace, d’un plat du pied bien maitrisé. La gardienne sortie verra son dégagement contrée par la suédoise qui ne ratera pas l’occasion de placer un gauche dans les buts vides (2-0, 25′).

La soupe sera bien trop chaude cette semaine pour l’Italie pour être digérée. La non qualification historique des hommes pour le mondial 2018, l’élimination de la Fiorentina sans surprise en WCL et maintenant, un superbe contre de Montpellier sur le seul corner obtenu par les joueuses lombardes qui verra Katrin Veje s’échapper sur la droite et marquer, d’un geste bien maitrisé, le troisième but (37′, 3-0).

Une mi-temps de rêve pour Jean Louis Saez, sans une ombre d’inquiétude et les quelques mots livrés à Carine Galli, semblent être des considérations de riches, bien éloignées du stress habituel des compétitions européennes. « On est content du score et on va essayer maintenant de moins lâcher de forces ».

La seconde mi-temps sera totalement dominée par Montpellier mais Brescia aura une très belle occasion qui finira à la limite du poteau de Méline Gérard sur un contre de Valentina Giacinti (56′).

Cela n’empêchera pas Sandie Toletti de trouver les filets italiens à la 67′, suivi d’un tir en coin de Marie Charlotte Léger qui revient tranquillement (84′) pour voir Virginia Torrecilla user de son intelligence de jeu et lober au loin la gardienne italienne (87′). Le score aurait pu être plus conséquent avec un mouvement Blackstenius, Jakobsson (59′) qui bute sur la gardienne et un poteau de Stina Blackstenius à la 77′.

Montpellier, qui a cadré beaucoup de tentatives, peut se préparer tranquillement pour les quarts fin mars en attendant de connaître son adversaire le 24 novembre prochain.

William Commegrain lesfeminines.fr

Women’s Champions League 1/8e retour. La Mosson Montpellier. Mercredi 15 novembre 2017. 20h45

Montpellier Hsc (6-0) Brescia. Arbitre : Katalin Kulcsár. Assistantes : Katalin Török (HUN), Noémi Baráth (HUN).Cartons jaunes 54′ Toletti ; Pettenusso, 70′ et 74′ (exclusion), 80′ Giugliano.

  • Sur un corner de Sandie Toletti, Anouk Dekker s’impose physiquement et marque de la tête (1-0, 19′)
  • Sofia Jakobsson contre la gardienne italienne et termine du gauche dans les buts vides (2-0, 25′)
  • Katryn Veje, bien servie par Blackstenius termine un contre sur un corner italien par un but en coin (3-0, 37′)
  • Sandie Toletti (4-0, 67′) marque le quatrième but sur service de Janice Cayman
  • Marie Charlotte Léger (5-0, 84′) marque en coin.
  • Virginia Torrecilla marque tranquillement de loin en lobant la gardienne avancée (6-0, 87′).

Montpellier Hsc : Méline Gérard – Marion Torrent, Laura Agard (46′ Virginia Torrecilla) , Linda Sembrant, Sakina Karchaoui – Janice Cayman, Anouk Dekker, Sandie Toletti, Katrin Veje (59’Clarisse Le Bihan) – Stena Blackstenius, Sofia Jakobsson (69′ Marie-Charlotte Léger). Coach Jean Louis Saez.

Banc : Laetitia Philippe (GA), Marion Romanelli, Valérie Gauvin, Lindsey Thomas,

Brescia : Camelia Ceasar – Hendrix Brooke, Laura Fusetti, Monica Mendes (65′ Tecla Pettenuzzo) – Alexandra Sikora (46′ Valentina Giacinti.), Fédérica Di Criscio, Manuela Giugliano, Valentina Bergamaschi, Katarzyna Daleszczyk (59′Nora Heroum) – Daniela Sabatino, Cristiana Girelli (cap). coach : Gianpiero Piovani.

Banc : Chiara Marchitelli, Paola Boglioni, , Isabel Cacciamali, Laura Ghisi, 

Les autres rencontres : 

  • Wolfsburg se fait remonter par la Fiorentina (3-3 Wullaert 30′, 32′, Gunnarsdottir 71’/Mauro 2′, Rinaldi 60′, Brazil 81′)) mais se qualifie sans problème sur les deux rencontres (7-3)
  • Linkoping transforme le match nul (1-1) à l’aller contre Sparta Praha en victoire (3-0 / 18′ Hurtig, 78′ Minde, 86′ Sorensen)
  • Chelsea confirme son match aller en gagnant à Rosengard (0-1, par Soyoun, 53′)
  • Barcelone écrase le petit club lituanien de Gintra (3-0, Alexia 35′, Duggan 44′, Alekperova 76′ csc ) pour un (9-0) cumulé
  • Lyon fait le score de ces retours (9-0) avec un nouveau quadruplé d’Ada Hegerberg (32′, 36′, 46′, 58′) et un triplé de Camille Abily (43, 69′, 83′) et un but de Delphine Cascarino
  • Montpellier Hsc s’impose à la Mosson (6-0) confirmant qu’elle est une équipe européenne après son (2-3) à l’extérieur.
  • Manchester City pourrait avoir des difficultés face à LSK mais le score à l’aller lui donne de la marge (0-5)
  • Beaucoup voudront le gagnant entre Slavia Praha et Stjarnan
La 3e sélection de Corinne Diacre. Crédit fff. Lesfeminines.fr
Previous post

La sélection de Corinne Diacre face à l'Allemagne et la Suède

Futnet. Laura Meynier en Equipe de France féminine de tennis-ballon. Crédit Raphael Gomez. Lesfeminines.fr
Next post

Equipe de France de Tennis-ballon : Une nouveauté sympathique à découvrir avec Laura Meynier

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.