The Best. FIFA. Qui sera couronné au London Palladium ? Pour ce nouveau trophée crée par la FIFA qui s’est émancipée du fameux « Ballon d’Or » France Football qu’elle a très longtemps accompagné, l’année 2017 propose des candidats pour le football féminin qui devrait suivre l’exceptionnelle nouveauté qu’avait été l’année 2014 avec le titre de meilleure joueuse à une gardienne, Nadine Angerer et à un club, le Vfl Wolfsburg pour celui de coach, en la personne de Ralf Kellermann.

L’Olympique Lyonnais, au féminin domine le football féminin européen depuis 2011. En 2017, avec quatre titres WCL (2011, 2012, 2016, 2017), la Ligue des Champions féminine, les lyonnaises sont aux portes d’être le seul club de cette récente histoire (2001) à prétendre au cinquième sacre et à un triplé consécutif historique en 2018.

Les « fenottes » ont, en leur sein, les meilleures joueuses du monde avec Ada Hegerberg (meilleure joueuse UEFA 2016) et Marozsan Dzsenifer (sur le podium de the Best 2016), sans parler de toutes les autres joueuses.

Pourtant, si elles sont souvent apparues dans le Top 10 des joueuses (Camille Abily, Louisa Necib, lotta Schelin, Wendie Renard), l’OL n’a jamais été récompensée soit sur le plan individuel soit sur celui du coach (Patrice Lair et gérard Prêcheur).

Il semblerait que la récompense suprême, du côté des joueuses, aillent autant à la notoriété avec son équipe nationale qu’à la réussite en club. Seule la brésilienne Marta, sans titre international, est sortie de ce registre avec cinq titres consécutifs (2006 à 2010) de meilleure joueuse mondiale pour neuf autres apparitions sur le podium final.

Sinon, les reconnaissances des meilleures joueuses FIFA, maintenant dénommées « The Best », ont souvent été données aux vainqueurs des compétitions internationales :

  • en 2011, Homara Sawa, championne du Monde 2011
  • en 2012, Abby Wambach, Médaille d’Or aux JO de Londres
  • en 2013, Nadine Angerer, championne d’Europe
  • en 2014, Nadine Angerer, année sans compétition et Championne d’Europe avec Wolfsburg
  • en 2015, Carli Lloyd, championne du monde 2015
  • en 2016, toujours Carli Lloyd, certainement à la renommée et éliminée en quart de finale aux JO de Rio par la Suède,
  • en 2017, le titre devrait revenir à Lieke Martens (Barcelone), qui a surpris avec son jeu de dribbles lors de l’Euro aux Pays-Bas (3 buts et 2 passes décisives) face à Carli Loyd, demi-finaliste WCL avec Manchester City et vainqueur de la FA Cup et la jeune inconnue vénézuélienne Deyna Castellanos, forte d’une performance au Mondial U17.
The Best. Le nouveau trophée de la FIFA. Crédit lesfeminines.fr

The Best. Le nouveau trophée de la FIFA. Crédit lesfeminines.fr

Si les récompenses FIFA sont souvent données aux équipes nationales, le VFL Wolfsburg a réussi l’exploit, en 2014, de recevoir le titre de meilleure joueuse FIFA pour sa joueuse Nadine Angerer, de plus gardienne ! Et pour son coach, Ralf Kellermann, 2ème homme a être récompensé depuis 2010, et seul entraîneur de club à l’avoir été.

Certes, la récompense des coaches pourrait revenir à la néerlandaise Sarina Wiegman, pour être devenue Championne d’Europe 2017 avec une équipe classée 12è FIFA alors qu’elle n’a pris la sélection qu’en janvier 2017. Le finaliste européen, Nils Nielsen, à la tête du Danemark et ayant terminé vice-champion d’Europe faisant partie du podium.

Mais si on sort de l’actualité des équipes nationales et qu’on se situe sur la force d’une perennité dans la performance, alors la performance de Gérard Prêcheur qui a gagné huit titres sur neuf à disputer en trois ans à la tête de l’Olympique Lyonnais, dont pour 2017, un second triplé inédit : Champion d’Europe, Champion de France, vainqueur de la Coupe de France, devrait lui donner la récompense suprême.

Il est temps de que le football féminin, après avoir revendiqué la fin d’une discrimination féminine ne tombe pas dans l’erreur de pratiquer le contraire, au motif que la gagnante doit être une femme, pour valoriser les femmes.

A mon sens, la performance de l’Ol mérite d’être reconnue au niveau mondial.

C’est assez incroyable que ce club n’ait jamais eu une élue ou un élu au firmament mondial alors qu’il domine la scène internationale depuis 2011 !

William Commegrain lesfeminines.fr

Le Ghana, Les black Queens. Crédit lesfeminines.fr
Previous post

France - Amical - France Ghana : Un match, après le Chili (1-0), pour étalonner le niveau de base des Bleues

The Best Lieke Martens, meilleure joueuse FIFA 2017. Lesfeminines.fr
Next post

The Best 2017 - Les récompenses féminines aux Pays-Bas avec Lieke Martens et Sarina Wiegman

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.