environnementmediasMondial France

TV – La France féminine 2019, bien partie sur la route des 17 millions de téléspectateurs ?

La Coupe du Monde féminine de 2019 sera diffusée sur TF1.

(communication officielle FIFA.com) À l’issue d’un appel d’offres public, la FIFA a attribué les droits médias français de ses compétitions internationales majeures aux diffuseurs TF1 et beIN SPORTS jusqu’à la Coupe du Monde de la FIFA 2022™ (incluse).

L’accord avec TF1 couvre les éditions 2018 et 2022 de la Coupe du Monde de la FIFA™, et des dispositions ont été prises afin de diffuser 28 affiches de ces compétitions sur une chaîne de télévision publique, conformément à l’objectif de la FIFA qui est d’atteindre la plus vaste audience possible. L’accord comprend également les droits exclusifs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019™, organisée en France, et la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017.

beIN SPORTS a été désigné en tant que détenteur de droit pour la télévision payante en France pour les éditions 2018 et 2022 de la Coupe du Monde de la FIFA™.

Une possibilité acceptable d’une audience à 17 millions si la France arrive en demi-finale du mondial 2019.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes et TF1 est donc à l’évidence, la garantie d’un record de diffusion pour le football féminin pendant cette Coupe du Monde. A l’issue de la Coupe du Monde 2019, le football féminin devrait avoir le record d’audience d’un sport féminin, dépassant le Hand-ball avec plus de 10 millions sur France 3 lors de la finale perdue en 1999 et reléguant au loin le record historique du France-Allemagne de 2015 (quart de finale Coupe du Monde féminine) pour une chaîne de la TNT détenue par W9 avec 4.800.000 spectateurs.

1 TF1 Sport : Football France – Portugal (1/2 finale Coupe du Monde 2006) 22,2 76,7 %
2 TF1 Sport : Football France – Italie (Finale Coupe du Monde 2006) 22,1 80,3 %
3 TF1 Sport : Football France – Italie (Finale Coupe de l’Euro 2000) 21,4 77,5 %
4 TF1 Sport : Football France – Brésil (Finale Coupe du Monde 1998) 20,6 75,6 %
5 TF1 Sport : Football Remise de la Coupe de l’Euro 2000 20,3 79,5 %
6 TF1 Sport : Football Remise de la Coupe du Monde 2006 19,9 78,3 %
7 TF1 Sport : Football France – Espagne (1/8 finale Coupe du Monde 2006) 19,6 67,9 %
8 France 2 Sport : Football France – Portugal (1/2 finale Coupe de l’Euro 2000) 18,3 70,3 %
9 TF1 Sport : Football France – Togo (Match de Poule Coupe du Monde 2006) 18,3 70,0 %
10 TF1 Sport : Rugby France – Angleterre (1/2 finale Coupe du Monde de Rugby 2007) 18,3 67,4 %
11 TF1 Sport : Football France – Corée du Sud (Match de Poule Coupe du Monde 2006) 18,1
12 TF1 Sport : Football France – Brésil (1/4 de finale Coupe du Monde 2006) 17,9

La Coupe du Monde féminine et la France si elle arrive en finale, pourrait même faire partie du trio de tête des audiences historiques. La barre des 22 millions ne parait pas impossible.

Cela suppose aussi deux nouvelles contraintes qu’il va falloir ne pas négliger pour les sélectionnées françaises qui joueront cette compétition :(1) donner un contenu émotionnel comme en performance de qualité  car sinon la diffusion se retournera contre Elles ; (2) et surtout le corollaire de la médiatisation que le football masculin connaît bien : la gestion de la critique ouverte de tous les médias, quelques fois justifiée, le plus souvent pas justifié, pour celui ou celle qui la subit.

Les importants médias nationaux sont crocodiles des faits comme des faits divers qui sont souhaités par le grand public français pour créer une histoire, une vérité et un lien avec le statut de stars. Il va falloir que le football féminin intègre cela et puisse l’intégrer. C’est certainement une phase d’apprentissage qui ne sera pas indolore.

L’événement sportif fait un carton télévisuel, dès lors qu’il est « événement » et qu’il est, pour de nombreux pays, « football ».

Le football, le sport le plus regardé et diffusé à la TV dans le monde : Sur les 46 territoires étudiés, un match de football masculin arrive en tête des audiences dans 20 pays. En Thaïlande, par exemple, 14,9 millions de téléspectateurs ont suivi la victoire de leur équipe nationale en finale de la coupe d’Asie du Sud-Est (AFF Suzuki Cup) face à la Malaisie sur Channel 7 (69,5% de PDA). Et dans certains pays, le football laisse peu de place à la concurrence : en Malaisie et au Portugal, respectivement 79% et 82% du sport regardé à la télévision était du football. Ce dernier atteint même 87% en Turquie.

L’émergence du football féminin : Chez nous, le quart de finale France-Allemagne a réuni 4,1 millions de téléspectateurs sur W9 (25,3% de PDA), soit le record d’audience historique en France pour une chaîne de la TNT tous programmes confondus. Sur Fox, 22, 6 millions de TVspectateurs ont suivi la finale USA-Japon.

Rugby : 96,9 % soit la part d’audience réalisée en Nouvelle-Zélande pour la victoire en finale des All Blacks face à l’Australie le 31 octobre sur Prime et Sky Sports 1.

Football américain : Le Super Bowl du 1er février 2015 a ainsi été l’événement sportif le plus suivi de l’année aux Etats-Unis (115 millions de téléspectateurs sur NBC ).

Boxe : Le combat de boxe Pacquiao – Mayweather, qualifié de «combat du siècle», a réuni le 3 mai dernier 8,9 millions de Philippins, réalisant plus de 85% de PDA portée par sa diffusion en simultané sur 4 chaînes.

les sports d’hiver (ski alpin, ski nordique, saut à ski…) qui sont les plus regardés : par exemple, en Norvège et en Slovénie, ils sont plus suivis que tous les autres sports confondus, avec respectivement 54% et 53% de la consommation sportive totale. La course de ski de fond Vasaloppet en Suède, a quant à elle réuni 1,8 million de téléspectateurs le 9 mars pour une PDA de 79,1% sur SVT1.

Le volley féminin en Thaïlande : le match Chine – Thaïlande, comptant pour le Grand Prix Mondial de Volley, a rassemblé 8,7 millions de téléspectateurs (43,4% de PDA) le 16 juillet sur Channel 7.

En Irlande, les sports gaéliques représentent ainsi 33% de l’offre sportive télévisuelle et 48% de la consommation.

William Commegrain lesfeminines.fr

(source l’Equipe et Médiamétrie via sa branche Eurodata TV Worldwilde publie son rapport Yearly Sport Key Facts 2015) :

Conférence de presse. lesfeminines.fr
Previous post

Equipe de France - Zone mixte : Les réactions après match

Aminata Diallo.Une fille de caractère. Lesfeminines.fr
Next post

Equipe de France - Aminata Diallo, un soldat de caractère qui n'a pas peur de la concurrence.

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.