Cette saison, l’Olympique Lyonnais n’a de yeux que pour le titre européen 2018 qui lui donnerait un double record historique : le seul club à avoir cinq titres et le seul à avoir fait la performance d’en conquérir trois consécutifs. En 2013, les lyonnaises avaient chuté face à Wolfsburg pour un triplé (2011, 2012). Les Louves allemandes avaient chuté (2013, 2014) de manière identique en 2015 contre le PSG qui avait vu le FFc Frankfurt prendre son quatrième titre alors que depuis 2016 et 2017, ce sont les joueuses de Reynald Pedros qui tiennent le flambeau européen.

En s’opposant cet après-midi à 15h00 au club polonais de Medyk Konin, multiple champion de Pologne (Huit fois), les lyonnaises viennent avec le costume de favori pour un club qui passe, d’années en années, par les phases qualificatives pour postuler au matches à élimination directe. La dernière rencontre s’était soldée par un 0-6 en faveur de l’OL et la dernière prestation des fenottes face à Montpellier (victoire 0-5) à l’extérieur laisse présager une victoire française sur un score qui pourrait être identique.

Avec l’intégration de Shanice Van de Sanden sur le côté droit, en appui de Lucy Bronze qui a le coffre d’une heptathlonienne (fond, demi-fond, vitesse, poids et hauteur) ; on voit mal ce qui pourrait inquiéter l’Olympique Lyonnais avant le stade des quarts de finale qui présentent toujours son lot de joueuses fatiguées, blessées par un milieu de saison déjà réalisé.

Des 16è qui auront la couleur de quarts.

D’autant plus que Chelsea et le Bayern s’oppose déjà à ce stade quand Barcelone aura fort à faire face aux norvégiennes d’Avaldness, en pleine campagne de championnat et que l’Atletico de Madrid rencontre Wolfsburg … Voilà de gros concurrents qui pourraient rester bloqués au port !

Il est certain que l’Ol va jouer sa rencontre et regarder, ensuite avec attention, les résultats de ces autres oppositions qui pourraient ouvrir une voie Royale, pas si facile tellement elle semblerait pouvoir se donner, à un ambition vainqueur potentiel, à Kiev le 24 mai 2018.

William Commegrain lesfeminines.fr

16es de finale (4 et 11 octobre)
Medyk Konin (POL) – Lyon (FRA, tenantes du titre)
Montpellier (FRA) – Zvezda-2005 (RUS)
Stjarnan (ISL) 
– Rossiyanka (RUS)*
Fiorentina (ITA) – Fortuna Hjørring (DEN)
Apollon (CYP) – Linköping (SWE)
BIIK-Kazygurt (KAZ) – Glasgow City (SCO)**
Gintra Universitetas (LTU) – FC Zürich (SUI)
Atlético Madrid (ESP) – Wolfsburg (GER)
LSK Kvinner (NOR) – Brøndby (DEN)
Ajax (NED) – Brescia (ITA)
St. Pölten (AUT) – Manchester City (ENG)**
Chelsea (ENG) – Bayern München (GER)
Minsk (BLR) – Slavia Praha (CZE)
PAOK (GRE) – Sparta Praha (CZE)
*Olimpia Cluj (ROU) – Rosengård (SWE)
Avaldsnes (NOR) – Barcelone (ESP)

Montpellier marche à l'émotion. Crédit Mhsc. Lesfeminines.fr
Previous post

UEFA - WCL - 1er tour - Montpellier doit se construire une nouvelle Histoire face au Zvezda 2005

La défense acrobatique de Zvezda a empêché le Mhsc d'égaliser. Crédit Mhsc. Lesfeminines.fr
Next post

WCL - 1/16è - Montpellier ne doit pas rater sa seconde chance face à Zvezda 2005 (0-1). Lyon, tranquille.

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.