Équipes De France

EURO U19F – Ces jeunes joueuses ont montré un mental d’enfer en explosant l’Italie (6-1) après avoir été mené (0-1)

Les Bleuettes étaient mal parties après une défaite, au score et au contenu, face aux Pays-Bas qui, avec cette seconde journée, semblent suivre la voie de leurs aînées en étant déjà qualifiées pour les demi-finales européennes. Elles étaient d’autant mal parties qu’ Annamaria Serturini ouvrait le score italien dès la 9′, lors de cette seconde phase de groupe.

La France menée (0-1) puis vainqueur (6-1)

Et puis, tout s’est transformé. Les bleuettes sont allées chercher leur exploit en retournant une situation critique pour exploser les Azzuris sur le score de (6-1) au bout des 90 minutes de temps de jeu consacré à cette partie.

(6-1), c’est un score très sévère sur le plan international. Il y a eu dans cette mixture française autre chose que de la faiblesse italienne, seulement défaite le premier jour par l’Allemagne (2-1). Il y a eu une sorte de piment, une sorte de tour de magie, quelque chose qui soit proche de l’orgueil.

Il faut dire que Gilles Eyquem n’avait pas été tendres avec Elles dans nos colonnes. Pas assez de D1F ; plus envie de jouer que de marquer ; des interrogations quant à sa performance lors de la Coupe du Monde 2018 à venir en France ; être patient avec une génération qui doit apprendre. Il y avait de quoi piquer des jeunes filles qui prétendent à l’exercice du football comme métier, profession et rémunération. L’Homme sait ce qu’il fait. Il a l’intelligence pratique et concrête. Derrière le sourire, il sait avec une précision de métronome, comment activer ses troupes. Son palmarès qui passe les générations d’années en années (2013, 2014, 2016) en est la preuve. Il sait cultiver son jardin.

Un groupe se crée son Histoire.

Les joueuses ont visiblement une sensibilité bien placée. Qu’elles soient titulaires ou remplaçantes. Le football est un jeu qui peut être frustrant lorsque, remplaçantes, vous constatez votre élimination ou votre défaite, sans avoir joué pour autant. Comme sur un bateau, vous faites partie du lot. Gilles Eyquem est un des seuls sélectionneurs à pratiquer, dans toutes ses compétitions, un turn over, soit pour des raisons de performances, soit pour des raisons de gestion de groupe. Il le dit à Sylvain Jamet pour footofeminin : « quand je pars à 18, c’est que les 18 peuvent jouer ». Je crois que dans toutes ses compétitions, il l’a fait.

Là, il a changé car la prestation face aux Pays-bas l’avait déçu. « notamment sur le plan mental ». Il a changé la paire offensive et a procédé a trois changements dans le jeu Emelyne Laurent à la 28′, Océane Ollivier à la 60′ et Christy Gavory à la 87′. Rectifiant rapidement le tir avec l’entrée de Emelyne Laurent pour un placement de Julie Thibaud qu’il considère avoir mis en difficulté en la changeant de rôle ; les joueuses de l’équipe de France sont revenues au mental et à la force sur leurs adversaires du jour.

3 qui entrent, 3 qui marquent ! Et un doublé. C’est qu’il y avait une force mentale des joueuses.

C’est Catherine Karadjov (35′, erreur sur le site UEFA) qui ouvre le bal, suivie de Mathilde Bourdieu (Paris FC) avec un doublé (38′, 58′ pour un score de 3-1) retrouvant les filets après une grave blessure la saison dernière. Score déjà présent qui sera aggravée par les trois remplaçantes. Océane Ollivier juste après son entrée (69′ 4-1), Emelyne Laurent (72′ (-1) trois minutes plus tard et mettre les italiennes, la tête sous l’eau avec Christy Gavory (92′, 6-1).

Avec un tel score, on a mal à la « testa » quand on est italienne ; on a la tête « dans les nuages » quand on est française.

L’Angleterre en ligne de mire

Les joueuses de l’équipe de France ont la possibilité de créer leur exploit face l’Angleterre, Lundi en se qualifiant pour les demi-finales européennes (il suffira d’un match nul). Elles prouveraient leurs qualités mentales, justifieraient d’une efficacité et d’une efficience rare pour des françaises, confirmeraient leur Histoire (avec les titres des générations passées) et prouveraient qu’elles auraient eu leur place dans la prochaine Coupe du Monde U20, quand bien même elles directement qualifiées comme pays hôte.

Les anglaises, supérieures dans ce groupe B relevé pour Gilles Eyquem, ont besoin de la victoire pour se qualifier en Coupe du Monde U20 comme 4è pays européen, et rejoindre les Pays-Bas et l’Allemagne qui viennent de prendre leur billet, en étant déjà en demi-finale européenne.

William Commegrain lesfeminines.fr

Source footofeminin.

Championnat d’Europe U19 2017 – Phase finale – Groupe B – Deuxième journée
Vendredi 11 août 2017 – 15h00 locales (16h00 françaises)
ITALIE – FRANCE : 1-6 (1-2)
Belfast (Windsor Park)
Temps nuageux entrecoupé de fortes pluies en première période (17°C) – Terrain excellent
Arbitres : Olga Tereshko (Bélarus) assistée de Vikki Robertson (Ecosse) et Elena Soklevska (Macédoine). 4e arbitre : Cheryl Foster (Pays de Galles)
Buts :
1-0 Annamaria SERTURINI 9′ (Centre de Lenzini, feinte de corps dans l’axe de Serturini et reprise qui trompe Chavas)
1-1 Mathilde BOURDIEU 35′ (Centre de Laurent, Bourdieu devant le but reprend d’une tête plongeante de près)
1-2 Mathilde BOURDIEU 38′ (Superbe ouverture de Karadjov en profondeur pour Bourdieu qui marque d’une frappe croisée au ras du poteau)
1-3 Mathilde BOURDIEU 58′ (Frappe de Bourdieu d’un ballon brossé du gauche sur le montant, puis elle reprend du droit aux 16 m)
1-4 Océane OLLIVIER 69′ (Percussion de Goetsch à droite et reprise de Ollivier au point de penalty)
1-5 Emelyne LAURENT 72′ (Laurent percute et plonge dans l’axe avant de finir par un plat du pied gauche)
1-6 Christy GAVORY 90+2′ (Remise en pivot de Laurent, Gavory expédie une superbe demi-volée sous la barre)
Avertissements : Mascarello 75′ pour l’Italie ; Goetsch 76′ pour la France

Italie : 1-Alessia Piazza ; 17-Martina Lenzini, 3-Beatrice Merlo, 5-Alice Tortelli, 6-Sara Mella (cap.) ; 16-Alice Regazzoli, 4-Federica Cavicchia (9-Gloria Marinelli 80′), 8-Giada Greggi (10-Marta Mascarello 45+2′) ; 18-Benedetta Glionna, 11-Sofia Cantore (7-Arianna Caruso 64′), 15-Annamaria Serturini. Entr.: Enrico Sbardella
Non utilisées : 12-Alessia Capelletti, 2-Vanessa Panzeri, 13-Sofia Del Stabile, 14-Erika Santoro
France : 1-Mylène Chavas (cap.) ; 12-Lena Goetsch, 13-Sarah Galera, 5-Julie Piga, 2-Pauline Dechilly ; 6-Julie Thibaud (7-Emelyne Laurent 28′), 15-Sana Daoudi, 8-Hélène Fercocq, 11-Cindy Caputo (3-Agathe Ollivier 60′) ; 18-Catherine Karadjov (10-Christy Gavory 87′), 17-Mathilde Bourdieu. Entr.: Gilles Eyquem
Non utilisées : 16-Jade Lebastard, 4-Elisa De Almeida, 9-Chloé Piérel, 14-Lina Boussaha

GROUPE A

Classement
1. Allemagne, 6 pts (3-2) qualifiée pour les demi-finales et la Coupe du Monde U20 2018
2. Espagne, 3 pts (2-2)
3. Irlande du Nord, 1 pt (1-3)
4. Ecosse, 1 pt (1-4)Mardi 8 août 2017
Écosse – Allemagne : 0-3 (Giulia Gwinn 19′, Annalena Rieke 39′, Ereleta Memeti 80′)
Irlande du Nord – Espagne : 0-2 (Lucia Garcia 30′, Patricia Guijarro 53′) – 4 289 spectateursVendredi 11 août 2017
Allemagne – Espagne : 2-0 (Luca Maria Graf 25′, Dina Orschmann 66′)
Irlande du Nord – Écosse : 1-1 (Louise McDaniel 85′ ; Kirsty Hanson 46′) – 1 771 spectateursLundi 14 août 2017
Allemagne – Irlande du Nord (Ballymena) 20 heures
Espagne – Écosse (Lurgan) 20 heures

GROUPE B

Classement
1. Pays-Bas, 6 pts (4-0) qualifiée pour les demi-finales et la Coupe du Monde U20 2018
2. France, 3 pts (6-3)
3. Angleterre, 3 pts (2-3)
4. Italie, 0 pt (2-8)Mardi 8 août 2017
Italie – Angleterre : 1-2 (Annamaria Serturini 90+1′ ; Georgia Allen 52′, 76′)
France – Pays-Bas : 0-2 (Victoria Pelova 10′, Julie Piga 22′ c.s.c.) >> Le résumé – 346 spectateursVendredi 11 août 2017
Italie – France : 1-6 (Annamaria Serturini 9′ ; Mathilde Bourdieu 35′, 38′, 58′, Océane Ollivier 69′, Emelyne Laurent 72′, Christy Gavory 90+2′) >> Le résumé
Pays-Bas – Angleterre : 2-0 (Aniek Nouwen 11′, Joëlle Smits 45+3′)

Patrice Lair coach du PSG. Crédit l'Equipe. Lesfeminines.fr
Previous post

D1F - Patrice Lair, PSG "Faire table rase du passé, quelque soit sa qualité, pour progresser dans l'avenir !"

Une attitude puissante de la française Bourdieu auteure d'un doublé face à l'Italie. Crédit UEFA. LEs féminines.fr
Next post

EURO U19F - La France peut-elle battre l'Angleterre ? Voilà une superbe performance à faire pour les françaises !

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.