BARCELONE-PSG. En direct sur Bein. Samedi 22 avril. 18h00. Patrice Lair est arrivé au Camp des Loges en Août 2016 après une période sabbatique qu’il a utilisé pour passer la formation du DEPF et intervenir sur Eurosport comme consultant sur l’émission « Femmes2foot ».

Sa carte de visite était assez incroyable puisqu’à cette époque, il était le coach le plus titré du football féminin avec trois finales de Ligue des Champions dont deux remportés (2011, 2012, 2013), trois finales de Coupe de France avec l’Olympique Lyonnais (2012, 2013, 2014) et deux avec Montpellier (2006 et 2007). Sans compter les championnats avec l’OL.

Difficile de penser à Patrice Lair sans penser à l’Olympique Lyonnais.

Patrice Lair : « j’aime rêver ! »

L’homme avait tout du pragmatique, vu de l’extérieur. Tête baissée pour l’atteindre. Chacun de ses propos étaient ramenés à une action prochaine à réaliser, à faire. Un objectif à atteindre et l’intégralité de sa pensée semblait verser vers ce graal qu’il voulait réaliser.

Au fil des contacts, je m’apercevais qu’il y avait surtout la notion de partage. De faire faire aux autres une performance.

Puis en une phrase entendue, le déclic s’est fait. Il a une particularité qu’il a laissé échapper en zone mixte du PSG-Saint Etienne qui qualifiait le club parisien vars une finale de Coupe de France à jouer face à l’Olympique Lyonnais. C’était tout à la fin. Pressé de questions. Il m’avait lâché cette phrase : « J’aime rêver ! ».

Pour le pratiquer depuis cinq ans, à l’entendre, j’avais compris dimanche dernier que c’était la véritable raison de la performance de Patrice Lair. Comme une évidence. Souvent dans les mots plus plus simples, on reconnait les plus grandes vérités.

Il aime rêver mais il a le rêve ambitieux

Son rêve est toujours ambitieux. Comme il les a souvent atteint, il construit une stratégie pour que ses rêves se réalisent et surtout il sait les communiquer et les partager. C’est sa grande force.

Je me souviens d’une discussion téléphonique où il m’avait dit : « j’ai eu au téléphone Jean-Michel Aulas et je lui ai dit qu’avec cette équipe, nous gagnerions la Coupe d’Europe ».

C’était une discussion à bâtons rompus pour expliquer comment il était devenu le coach de l’Olympique Lyonnais. Et il a effectivement gagné ses deux titres.

Plus récemment, juste avant Guingamp et le fameux (3-3) qui a coûté cher au parcours du Paris Saint Germain pour cette place européenne perdue au profit de Montpellier ; Patrice lair a lâché une phrase concernant ses messages aux joueuses : « Je leur dis, Suivez-Moi dans ma folie ! ». Il parlait des objectifs.

Il parlait de ses rêves.

Le rêve 2017 de Patrice Lair ?

Je vous délivre mon avis : « C’est que le Paris Saint Germain gagne la Ligue des Champions pour se qualifier directement la saison suivante et que l’Olympique Lyonnais comme Montpellier soient les deux autres clubs européens.

Comme cela, la France sera excellemment représentée sur la scène européenne et aura un mental d’enfer pour gagner l’Euro 2017. Voilà c’est pour moi ce qui motive Patrice Lair. Ecrire cette Histoire impossible de 2017. »

C’est tellement évident, « c’est clair comme de l’Eau de Roche », notamment quand l’Homme prend des gants pour dire que le PSG a fait des erreurs de parcours trop importants pour imposer une seconde place européenne, sans évoquer de futurs faux pas montpelliérains.

L’homme est rêveur mais pragmatique.

Il y a des gens qui voient toujours le verre à demi-plein ou le verre à demi-vide. Il y en a d’autres qui s’adaptent. Patrice Lair s’adapte.

Le match nul incroyable face à Guingamp (3-3) avec une remontée de 3 buts des guingampaises dans la seconde mi-temps lui permet de justifier du besoin de recruter pour la saison prochaine. C’est son côté pragmatique.

La « remontada » de Barcelone face au PSG. Ils viennent d’être éliminés en quart. Pourquoi laisser une équipe vous battre pour vous apercevoir que le tour suivant, elle disparait. C’est donc qu’elle est normale car la Juve l’a obligé à être normale. C’est son côté pragmatique.

Avoir battu l’olympique Lyonnais pour une bagarre du moment « concernant la première place » du championnat et l’avoir obtenu sportivement, sur le terrain et pour la première fois au Camp des Loges ! C’est que l’équipe peut faire des matches extraordinaires et les répéter en finale de la Coupe de France ou de la Coupe d’Europe. c’est son côté pragmatique.

Tous les leviers de la motivation humaine, il sait les développer. Il les travaille comme un artisan son ouvrage. Avec détails, précisions et détermination.

C’est cet ensemble de choses qui fait que c’est un excellent coach de football féminin. Les filles sont réceptives à ce genre de messages et d’investissements. Etre Totalement Soi pour permettre aux Autres d’être encore meilleurs. Alors, elles suivent et s’abandonnent.

Chez les gars, il y a opposition immédiatement. Le coach n’est là que pour suivre la performance des joueurs. Dans le football masculin, les joueurs ne s’abandonnent jamais au coach. Ils sont avant le coach. C’est certainement la raison pour laquelle son message n’est pas assez entendu du côté masculin.

Ce n’est pas si grave. Dans le football féminin, il y aussi de très grandes choses à bâtir et à gagner. Sur le fil.

Cela devrait plaire à Patrice Lair et au Paris Saint Germain : « Rêvons plus Grand ! ».

William Commegrain lesfeminines.fr

Deux légendes du football féminin, chacune dans un camp différent, venues en Europe uniquement pour gagner la Coupe d'Europe. Crédit William Commegrain lesfeminines.fr
Previous post

1/2 finale de WCL - Le club de l'OL avec le millésime 2017, reçu par ManCity Women à la recherche d'une Histoire.

Stade Charlety. Paris FC Quevilly Rouen Métropole. Saison 2016-2017. Crédit lesfeminines.fr
Next post

NATIONAL - PARIS FC (0-0) QUEVILLY ROUEN : Les deux équipes ont joué d'abord pour ne pas perdre et reculer.

william Commegrain

william Commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.