Cette photo illustre le coach parisien quand on le voit des tribunes. De dos. En pleine réflexion. Patrice Lair a eu l’amabilité de m’appeler pour me donner ses réactions. Ma conclusion est qu’il va falloir qu’il réfléchisse pour trouver des solutions face au Bayern de Munich, champion de Bundesliga.

Lesfeminines.fr Patrice, que s’est-il passé ?

Trop peu de situations dangereuses et un manque d’efficacité.

Patrice Lair, coach du PSG. Quand on joue au football, il faut marquer des buts. Ce n’est pas le tout d’avoir la possession, de jouer et d’être capable de faire des décalages. A vingt-cinq, trente mètres, on a beaucoup trop manqué de justesses techniques. de précisions. On a eu deux belles opportunités en première mi-temps et on a pas réussi à marquer.

La deuxième mi-temps, je leur avais dit de ne pas faire d’erreurs et on en a fait une. Manque de communication en défense centrale et on fait une erreur de jeunesse (64′) qui nous coûte le premier but.

Après, il y a des situations pour égaliser. On continue à pousser. On prend un coup franc bête. Une faute dans le mur. Personne n’a compensé la place de Shirley dans le mur. Sandrine Bretigny, avec un peu de chance, met une belle frappe et marque le deuxième (76′).

Elles ne sont venues que deux fois. Deux buts mais c’est le football. Moi je suis le premier, je le dis toujours : je préfère gagner en étant efficace, qu’en ayant le ballon pendant 80%.

Cristiane, Certainement Out jusqu’à la fin de la saison !
— Patrice Lair - OM-PSG (2-0) - 16èJ - 18 mars 2017 -
Cristiane certainement out jusqu’à la fin de saison !

Mais le plus difficile pour nous, c’est d’avoir perdu Cristiane. Elle est out, à mon avis jusqu’à la fin de la saison. Elle est mal retombée sur son épaule. La poisse, mais c’est comme cela.

On a eu de la chance sur la première partie de la saison, on l’a un peu moins. Il va falloir trouver des solutions pour aller à Munich.

Paris Saint Germain. Cristiane tête plongeante qui qualifiera le PSG face à Barcelone. Crédit Giovanni Pablo. Lesfeminines.fr

2015-2016. Cristiane tête plongeante qui qualifiera le PSG face à Barcelone. Crédit Giovanni Pablo. Lesfeminines.fr

Lesfeminines.fr Cela ne va pas être simple car Cristiane était hyper utile !

Patrice Lair. Coach du PSG. C’est ma meilleure joueuse ! Si tu rajoutes la blessure d’Erika. Erika, on en parle pas souvent mais elle me manque beaucoup depuis qu’elle n’est plus là. On n’a plus cette main mise sur le milieu. Il va falloir compenser et on va s’accrocher.

On sait très bien que cette position là est fabuleuse d’être dans les trois compétitions. cela va être compliqué. cela va être très compliqué. il faut que l’on continue et que l’on s’accroche car attention, la deuxième place est loin d’être acquise !

Tu as Montpellier qui revient derrière

J’ai toujours espoir d’avoir mes quatre points. Au jour d’aujourd’hui, je ne les aient pas. Et demain, on aura plus qu’un point d’avance tout en sachant que l’on va jouer Lyon. Maintenant, c’est comme cela. on est certainement à notre place. Faut être réaliste. On était en sur régime. On a essaye de surfer le plus longtemps possible. On va essayer que cela ne soit que juste une petite défaite pour repartir. Il y a la Ligue des Champions et il y a Soyaux. Il faut être costaud.

Lesfeminines.fr C’est en même temps de l’apprentissage pour les jeunes et le club.

Patrice Lair. Coach du PSG. Peut-être. Aujourd’hui, avec un peu plus d’envies et de gnacs, je pense on aurait pu réussir à marquer. C’est dommage.

Lesfeminines.fr Est-ce que les matches de Juvisy n’ont pas été trop durs ?

Patrice Lair. Coach du PSG. Non. je pensais que cela allait nous galvaniser pour le reste. Au contraire. On avait la tête à la Coupe d’Europe. moi, cela me faisait rigoler. Il faut jouer les matches. Il faut les jouer à 100%. on a que nos yeux pour pleurer mais c’est vrai que beaucoup de cadres ne sont plus à la hauteur en ce moment.

Il va falloir que je sois un magicien. Mais bon, cela ne me fait pas trop peur !
— Patrice Lair.

Lesféminines.fr Patrice, je te souhaite le meilleur face au Bayern. C’est mérité de se bagarrer et cela te correspond bien d’aller chercher dans le détail la solution. Vous pouvez passer, peut-être juste, mais c’est possible.

Patrice Lair. coach du PSG C’est gentil. Cela sera dur. On a perdu Erika avant, en quelques jours Amandine henry sur le terrain. Marie-Antoinette Katoto et aujourd’hui on perd Cristiane.

Il va falloir que je sois un magicien. Mais bon, cela ne me fait pas trop peur !

William Commegrain lesfeminines.fr

Sandrine Bretigny. Joueuse décisive face au PSG, marque le second but. (2-0). Crédit OM.net. Lesfeminines.fr
Previous post

D1F EXPLOIT ! OM (2-0) PSG : Sandrine Bretigny met les bouchées doubles, buteuse face à Juvisy et face au PSG.

Next post

D1F - La victoire vue du côté marseillais : "Phénoménal. Le travail paye !".

william commegrain

william commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.