Galerie PhotoMondial Canada 2015

27 ANS ! Arrêt de la championne du Monde américaine Lauren Holiday

Après Célia Sasic, voilà Lauren Holiday qui annonce sa retraite américaine pour terminer la saison avec les Kansas City et « raccrocher définitivement les crampons ».  Incroyable  dans un monde où la blessure est souvent la raison alors que là, avec Célia Sasic (meilleure buteuse de la Coupe du Monde et de la dernière Women’s Champions League), il s’agit simplement d’un choix de vie.

27 ans, l’âge d’une raison chez les femmes ? 

27 ans, c’est jeune et même très jeune quand l’équipe américaine, championne du Monde 2015, a eu la moyenne d’âge la plus élevée des 24 équipes en compétition au Canada avec 29 ans et plus, que Abby Wambach a été titrée à 35 ans, Shannon Box a 38 (qui prend aussi se retraite), et Christie Rampone, 40 ans pendant le Tournoi, emblématique capitaine aux cinq participations au Mondial dont deux titres, dit qu’elle continuera « tant que son corps le permettra. » 

Il faut dire que Lauren Holiday a tout de l’exemplaire Amérique des séries télévisées, mariée au meneur de jeu NBA Jru Holiday, des Pelicans de La Nouvelle-Orléans, au revenu évalué à 41 millions de dollars sur quatre ans ; Chrétienne de cœur et de raison, qui se confie sur la site nbcsports.com en disant que « Dieu m’a donné la voie pour prendre cette décision. Je me sens très sereine depuis. »

Elle termine sa saison avec les Kansas City, auréolée de la récompense d’avoir été nommé MVP de la season 2014, buteuse lors de la finale, et confie : ‘je n’ai pas joué pour être connu, j’ai joué pour glorifier Dieu et d’écouter mon coeur ».

Elle partira comme double médaillé d’or aux JO, championne du Monde 2015, MVP 2013 et 2015 en NWSL et en proposant sa formule gagnante : « il y a tant de forces dans un choix voulu »

Elle a l’intention de s’occuper des gens moins bien lottis : « De toute évidence , nous avons fait un bon travail dans le monde du sport, mais je pense qu’il y a quelque chose de tellement plus juste qu’un sport . Je veux être en mesure de montrer des femmes – montrer au monde – que servir d’autres personnes est aussi incroyable. »

Un choix de vie. Décision féminine.

William Commegrain lesfeminines.fr

La suéde reprend la couleur jaune de l'Or. Lesfeminines.fr
Previous post

La Suède retrouve l'intensité de la couleur de l'Or.

Marie-José Perec. Crédit JO. lesféminines.fr
Next post

LES JO de 2024 - Boston se retire, PARIS encore plus prête pour une bonne candidature

william Commegrain

william Commegrain

Spécialisé dans le football féminin de l'élite.