Deux victoires difficiles à l’extérieur.

Dans cette première journée, les gros (Paris Saint Germain et Montpellier) ont assuré les trois points sur la plus petite des marges en allant à Fleury, mal récompensé pour le derby parisien (0-1, 23′ Perisset sur pénalty, faute de Lamontagne sur Geyoro) alors que Montpellier (0-1) prenait les devants devant le promu Dijon dans le dernier quart d’heure, sur un but de l’expérimentée (30 ans) championne d’Europe néerlandaise Annouk Dekker (76′), peu habituée à cet exercice de buteur salvatrice.

Deux joueuses à tendance défensive devenues les buteuses émérites. Signe d’un championnat où le système défensif sera mis en avant avec de l’espoir pour Fleury et Dijon.

Le Paris FC prend la tête sans encaisser de buts.

A six kilomètres de là, le Paris FC recevait Guingamp à Bondoufle. La tornade offensive islandaise Linda Sällström a fait trembler les filets (10′, 1-0) dès le début de la rencontre, servie par la nouvelle appelée de Corinne Diacre, Clara Mateo (20 ans). Il a suffit d’un csc de Claudine MEFFOMETOU TCHENO pour que le Paris Fc prenne le large (2-0, 53′). Une victoire qui donne seulement les trois points, Guingamp était venue avec des joueuses sortants des U17 telles que Jezequel Emmy et Juliette Merlè, pour les former faisant seulement entrer Oparanozie à la 46′.

Soyaux, seul club féminin, chante.

Comme la saison dernière, Soyaux Charente ne rate pas son début de championnat et prend trois points et un goal average particulier très favorable contre un prétendant au maintien, Rodez. Anna Clérac ouvre la marque très tôt dans la rencontre (7′). Les deux équipes se tiennent pendant 60′ après l’égalisation de Laurie Cance (20′, 1-1) mais Soyaux finit en trombe avec sa capitaine Siga Tandia (72′ 2-0), déjà buteuse l’année dernière lors de la première journée face au PSG pour finir par une joueuse offensive, Laura Bourguoin (88′).

Les ruthénoises auront fait 600 kilomètres pour constater qu’elles n’arrivent toujours pas à tenir un score qu’elles avaient été cherché comme favorable après cette égalité à la 20′.

Dimanche sera joué Lille – Olympique Lyonnais – 14h45.

William Commegrain lesfeminines.fr

Classement Equipes Played Gagné Perdu Nuls Differential Différence de buts Points
1 Olympique Lyonnais 6 6 0 0 24 - 1 23 18
2 Paris Saint Germain 6 5 0 1 19 - 3 16 16
3 Bordeaux 5 3 0 2 6 - 2 4 11
4 Dijon FCO féminin 6 3 2 1 11 - 5 6 10
5 FC Fleury 91 6 2 1 3 5 - 3 2 9
6 Paris FC 6 2 2 2 8 - 11 -3 8
7 Guingamp 6 2 2 2 4 - 6 -2 8
8 ASJ Soyaux Charente 6 2 3 1 5 - 15 -10 7
9 Losc Lille 6 1 2 3 5 - 14 -9 6
10 Montpellier Hsc 6 1 4 1 3 - 8 -5 4
11 FC Metz 5 0 5 0 1 - 11 -10 0
12 Rodez 6 0 6 0 3 - 15 -12 0